AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Devant un bon feu

Aller en bas 
AuteurMessage
Claire Littleton
C r a z y . A d m i n

avatar

Nombre de messages : 224
Something to say ? : Still breathing, still living..
Humeur : Sceptique
Côté coeur : Broken heart...
Date d'inscription : 07/12/2006

B E S I D E . M E

Y e a r s . O l d
: 23 ans

I . h a v e . R e l a t i o n s h i p s:

A n d . I . h a v e . O b j e c t s:

MessageSujet: Devant un bon feu   Jeu 5 Juil - 14:48

[Le soir du deuxième jour]

Claire avait passé une journée assez bizarre. A vrai dire, elle l'avait vécue comme dans un rêve. Elle s'était réveillé sur cette plage, en se demandant ce qu'elle pouvait bien faire ici.. Et puis elle s'était souvenue. Le crash, l'île, les secours qui n''étaient pas arrivés. Les gens étaient tous sur les nerfs, ils attendaient plus ou moins patiemment les secours, mais aucun n'était vraiment détendu. Elle avait cherché pednant pas mal de temps à retrouver sa valise, mais en vain. Elle avait fini par laisser tomber, et à regarder dans les valises en général, voir ce qu'elle aurait pû trouver. Mais évidemment, la fatigue s'était vite fait ressentir, et elle avait dû s'arrêter.

Elle s'était alors assise au bord de l'eau, à regarder droit devant elle l'horizon, là où la mer et le ciel semblaient se fondre l'un dans l'autre. Autour d'elle, les gens s'activaient, plus d'ailleurs à essayer de retrouver des choses, et à se prenre la tête, plutôt que d'essaye de survivre. Mais elle les comprenait parfaitement, et elle pensait paeil pour l'instant. Oui, ils allaient certainement arriver. Enfin elle l'espérait. Car alors que se passerait-il pour elle ? Elle ne pouvait pas avoir son bébé ici. Bien qu'elle ai vu qu'un médecin était parmis eux, elle ne voulait pas élver un enfant dans un tel endroit. Surtout qu'elle ne savait pas comment faire, et elle était terrifiée à cette idée.


_________________

All of us have a secret, One of us is a hero, One of us is a fraud,
One of us is a Junkie, One of us is a cop, One of us is a saint,
One of us is a sinner, One of us is a murderer, All of us are guilty,
All of us are lost.




Dernière édition par le Jeu 5 Juil - 20:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Pace



Nombre de messages : 34
Something to say ? : You all everybody !!!
Côté coeur : Claire ?
Date d'inscription : 05/07/2007

B E S I D E . M E

Y e a r s . O l d
:

I . h a v e . R e l a t i o n s h i p s:

A n d . I . h a v e . O b j e c t s:

MessageSujet: Re: Devant un bon feu   Jeu 5 Juil - 15:21

Charlie était entrain… peu importe. Il avait juste envie de sa drogue, malheureusement elle était encore dans les toilettes de l’avant de l’avion ; il ferma les yeux pendant un moment et essaya de s’imaginer, de ressentir cette sensation d’extase lorsqu’il prenait de l’héroïne, ce coup de théâtre n’était pas encore très au point et il décida donc, après quelques cent pas sur la plage en réfléchissant et en essayant de trouver une solution pour récupérer sa drogue, bref ; il décida d’aller faire un tour sur la plage pour se calmer… Mais se calmer d’une tel chose, surtout pour un accro à se truc, n’est pas une mainte chose à faire et encore moins pour Charlie Pace qui a encore pleins de choses sur le cœur.

Il commença à marcher, à s’éloigner des autres et à se diriger vers la mer et le calme. Tout le monde était sur les nerfs, c’était agaçant et encore plus stressant ; Charlie commençait à ne plus les supporter… Encore tout nerveux, il se rapprochait de plus en plus de la ou il n’y avait pas de monde, il se rapprocha aussi de l’eau, manquant de noyer ses chaussures à chaque vagues montante sur le sable ou il laissait des traces de pas. Il semblait s’enfoncer, suffoquer à se désir secret, il tremblait et s’en rongeait les doigts ; il fallait qu’il cherche cette drogue, il lui fallait sa dose et personne ne pouvait l’en empêcher.

Il pensa à sa pauvre guitare, cet objet qu’il tenait plus qu’à la vie, et au point où il en était c’était le cas. Cet objet l’aiderait sûrement à se sentir mieux, à oublier la drogue et à se droguer de musiques, à inventer de nouveaux morceaux. Effectivement, il commençait à devenir fou. C’est alors qu’en regardant à sa gauche il aperçut, non loin de lui et près de la plage, la jeune femme blonde qui était enceinte. Charlie ne semblait plus vouloir bouger, il était dans un état pitoyable et ne semblait pas vouloir aller la voir… mais trop tard, elle l’avait vu et voila qu’elle lui lançait un sourire.

Charlie pris une grande inspiration, serra les poings, ferma un moment les yeux et se dirigea vers elle ; après tout sa allait peut-être lui changer les idées. Il essaya de sourire, s’essuya le front en sueur et engagea la discussion :


« C’est fou comme tout le monde est sur les nerfs en ce moment ! »

Il essaya d’être comique et engagea un nouveau sourire un peu forcé puis il s’asseya près d’elle en fronçant les sourcils et en regardant droit devant lui. Il tourna la tête vers la blonde et lui demanda :

« Quand penses-tu, tu ne les trouve pas un peu fou ? De toute façon, et partie comme sa, les secours ne sont pas prêts d’arriver… tout le monde espère, mais c’est un peu bizarre tout de même. On se crash de je ne sais pas combien de milliers de mètres, on se crash bien, au milieu d’un trou perdu ou on crève de chaud et ou on se fait attaquer par des solopiots de moustique et pof ! Même pas mal… bizarre non ? »

Il n’avait pas dit sa d’un ton agressif, au contraire ; il était doux et plutôt rigolo, rien ne laissait paraître qu’au fond il était vraiment mal et souffrait de son manque d’héroïne. Tout ne parlant ilf aisait des mouvements de bras, l'avion qui se crashait un mouvement vers le bras, les moustiques il se tappait dessus ainsi de suite... puis un grand sourire sur ses lèvres filtra tout de même un peu d'angoisse chez Charlie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pdc-lerpg.forumotion.com/index.htm
Claire Littleton
C r a z y . A d m i n

avatar

Nombre de messages : 224
Something to say ? : Still breathing, still living..
Humeur : Sceptique
Côté coeur : Broken heart...
Date d'inscription : 07/12/2006

B E S I D E . M E

Y e a r s . O l d
: 23 ans

I . h a v e . R e l a t i o n s h i p s:

A n d . I . h a v e . O b j e c t s:

MessageSujet: Re: Devant un bon feu   Jeu 5 Juil - 15:56



Claire était toujours assise devant le feu, crépitant devant elle. Les flammes semblaient sélever le plus haut possible, pour aller toucher le ciel; mais évidemment, elles ne pouvaient pas. Claire regarda d'un air absent ces flammes danser devant elle. La chaleur lui léchait le visage agréablement, bien qu'elle sache que l'odeur du feu imprégnerait pendant longtemps ses habits. Le bois crépitait, et parfois, Claire voyait de etits morceaux de charbons rougeoyants tournoyer dans les airs, comme un ballet entre eux et les flammes. Elle était seule devant ce feu. Les autresgens s'étaient rassemblés en une espèce d'AG car certains semblaient bien motivés à en faire boger d'autres.

A vrai dire, Claire pensait que ce n'était pas une si mauvaise idée que cela, car même si elle pensait toujours que les secours allaient arriver, elle doûtait bien que la meilleure façon de faire soit d'attendre tranquillement sur la plage, tout en se laissant mourrir de faim, ou autre. Mis les gens là-bas semblaient avoir le poids du mond sur leurs épaules et ils stressaient comme jamais Claire n'avait jamais vu stresser des gens. C'était compréhensible en fait, ils étaient bien sur une île déserte, et ils venaient de connaître un drame. Mais bon, il ne fallait pas non plus pleurer sur son sort tous les jours... C'était iritant à la longue.

Etant donné qu'elle était juste devant le feu, Claire ne voyait pas grand chose alentour elle devait seulement voir à une cinquantaine de mètres, et elle remarquait que certaines personnes marcghaient de long en large de la plage, mais sans plus. En fait, la nuit était tombée bien vite, et malgré le fait qu'ils aient eu un magnifique coucher de soleil, les survivants avaient été bien vite plongés dans le noir, et le froid était bien vite arrivé sur eux. Il devait à peine être plus de neuf heures. Elle vit alors quelqu'un qui marchait non loin d'elle. Et elle lui adressa un sourire. Elle se sentait un peu seule pour tout dire... C'est alors qu'elle vit la silhouette se diriger vers elle et quelqeus minutes plus tard, un jeune homme arriva à sa hauteur.


- Oui, c'est un peu... Irritant.


Dit-elle avec un sourire aux lèvres. Apparemment le jeune homme pensait come elle. Et il ne sembalit pas trop s'intéresser de près à cette petite AG. En tous cas, elle le comprenait parfaitement. En plus, lui n'avait pas d'excuse... Elle au moins, pouvait faire passer sa nonchalance par le fait qu'elle était enceinte. C'est alors qu'il lui fit tout un discours sur leur crash, et Claire ne pût s'empêcher de rire gaiement. Le jeune homme était un peu une bouffée d'air frais pour elle. Avec tous ces gens qui lui demandaient si ça allait d'un air inquiet quand ils venaient la voir, ou encore ceux qui semblaient justement en vouloir au monde entier de ce qui leur était arrivé...

- T'aurais préféré qu'on crève tous, c'est ça ?

Demanda t-elle alors en rigolant. Ca lui faisait du bien de plaisanter un peu. Elle voulait se vider l'esprit. Ces derniers temps, elle avait trop réfléchi, elle s'était trop pris la tête... Elle s'appuya alors en arrière, sur ses bras, tout en posant inconsciemment une main sur son gros ventre.


_________________

All of us have a secret, One of us is a hero, One of us is a fraud,
One of us is a Junkie, One of us is a cop, One of us is a saint,
One of us is a sinner, One of us is a murderer, All of us are guilty,
All of us are lost.




Dernière édition par le Jeu 5 Juil - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Pace



Nombre de messages : 34
Something to say ? : You all everybody !!!
Côté coeur : Claire ?
Date d'inscription : 05/07/2007

B E S I D E . M E

Y e a r s . O l d
:

I . h a v e . R e l a t i o n s h i p s:

A n d . I . h a v e . O b j e c t s:

MessageSujet: Re: Devant un bon feu   Jeu 5 Juil - 16:20

Elle était simpa cette futur maman, Charlie ne semblait même pas attiré de lui demander comment allait son enfant, comment elle allait elle ou depuis combien de temps elle était enceinte, etc… il était plutôt occuper à se comporter normalement et non pas en un droguer en manque de sa dose. Pourtant il prenait souvent de grandes bouffés d’airs qui le faisait tressaillir et tousser. Rien de bien grave, la routine.

« Mourir ? répondit-il en levant les yeux au ciel, ouais, sa me plairait. »

Puis il rebaissa la tête avec un sourire moqueur aux lèvres, il ne voulait pas vraiment mourir… mais après tout ils étaient tous en quelque sorte mort lors de se crash, c’était impossible autrement. Charlie essayait de se persuader que tout cela n’était qu’un long et beau rêve, un rêve si bien fait et si beau qu’il se terminera bien et qu’il se réveillera secoué par une hôtesse de l’air lui disant « Monsieur, nous sommes arrivés ! » ; oui, sa n’était qu’un gros et méchant rêve à cause de son manque de drogue. Toute chose a une explication après tout, et Charlie en avait trouver une.

Il semblait rêveur et complètement perdu, son regard était fixé sur une vague au loin qui ne cessait de s’amplifier et de se rapprocher. Ce qui lui arrivait était au-delà de ses forces, son moral était au plus bas et faire rire les autres était simplement pour couvrir cette anxiété. Si seulement ses foutus secours pouvaient venir les sauver, et ensuite on en parlerais plus…

Charlie ferma les yeux et mis sa tête en arrière, comme pour respirer un peu d’espoir qui s’était envolé dans les airs, mais il soupirait d’ennuis et d’anxiété. Il entendait les pas affolés des autres survivants, les chuchotements de certains et les cris d’angoisses des autres. Il n’aimait pas entendre cette funeste mélodie, il ouvrit les yeux et regarda soudainement la femme blonde avec sourire avant de dire :


« Au fait, je m’appel Charlie. »

Il semblait gêner de ne pas avoir dit son identité plus tôt, maintenant il attendait le prénom de la jeune femme avec qui il causait. Et il comptait bien remettre un peu d’ambiance dans les rangs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pdc-lerpg.forumotion.com/index.htm
Claire Littleton
C r a z y . A d m i n

avatar

Nombre de messages : 224
Something to say ? : Still breathing, still living..
Humeur : Sceptique
Côté coeur : Broken heart...
Date d'inscription : 07/12/2006

B E S I D E . M E

Y e a r s . O l d
: 23 ans

I . h a v e . R e l a t i o n s h i p s:

A n d . I . h a v e . O b j e c t s:

MessageSujet: Re: Devant un bon feu   Jeu 5 Juil - 20:12



Une brise de vent frais vint faire frissonner Claire. Elle regarda alors dans la direction de la couverure de laine que lui avait apporté un jeune homme quelques minutes plus tôt. Il lui avait alors dit qu'elle en aurait certainement plus besoin que lui. C'était adorable de a part, mais à vrai dire Claire n'aimait pas que l'on prenne trop soin d'elle... Déjà qu'elle se sentait incroyablement inutile, mais alors en plus si on le lui rappellait tout le temps... Et puis elle n'était si fragile que ça ; elle avait beau être enceinte, elle n'était pas faite de glace et elle n'allait pas attraper la première maladie venue.

Cela dit, il faisait tout de même légèrement froid... Alors elle attrappa la couverture, et la mis sur ses jambes nues. Il lui faudrait certainement un petit moment pour se réchauffer mais bon... Ca faisait déjà un bon petit emmitouflage [mais si ça existe comme moooooot... u_u]. En fait, en tant là, asise sur le sable doux, les jambes au chaud et le feu crépitant joyeusement devant elle, tout en lui assurant un certain rempart contre le froid, Claire se sentait bien. Vous savez, cette sensation de bien-être comme qund on est dans le ventre de sa mère... Mais si, vous vous en rappellez... Même si jamais on ne retrouve totalement cette sensation.


- Alors, dis-moi... Tu irais au paradis ou en enfer ?

Lui demanda t-elle alors avec un sourire au coin des lèvres, et cette petite lueur coquine dans les yeux. Autour d'eux, des gens passaient de temps en temps, mais on ne puvait percevoir seulement leur silhouette, et les bruits de leurs pas ans le sable fin étaient étouffés par la nuit et le grondement du feu. C'était alors un peu comme s'ils étaient dans un monde différent d'eux, un peu comme dans une bulle [noooooon pas diaaaaaaaam's T_T], coupés du monde environnant.

Le jeune homme lui donna alors son nom, un air gêné sur le visage. Elle se demandait bien pourquoi d'ailleurs, car elle ne voyait aucune raison de l'être. Surtout que cette discussion avec lui faisait du bien à Claire. En effet, cela faisait un bon bout de temps qu'elle avait pas parlé aussi légèrement. Les gens d'habitude ne lui parlaient quasiment que de sa grossesse tout en s'inquiétant pour elle... VOus comprenez, elle est si jeune... Et puis, il fallait dire que depuis le crash - qui lui avait tout de même causé pas mal de stress [non sans blagues ? >.<] - elle n'avait pas vraiment eu l'occasion de déstresser.


- Moi c'est Claire.


_________________

All of us have a secret, One of us is a hero, One of us is a fraud,
One of us is a Junkie, One of us is a cop, One of us is a saint,
One of us is a sinner, One of us is a murderer, All of us are guilty,
All of us are lost.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Devant un bon feu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Devant un bon feu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» René Civil devant le tribunal criminel
» Devant la Cathédrale
» j''me suis fait tout p''tit devant une poupée qui disait non
» L'un des fils de Sarkozy devant un tribunal.
» Ou comment perdre son temps devant un portrait...[venez!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost :: L'île :: La plage :: Le campement-
Sauter vers: